Critiques de Concerts

26/06/2011

Dan San - 18/06/2011 - MAD - Liège

dansan4.jpg

kaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,esch

Too kind to be honest. Must read.

Le jaune orangé sunset est un dérivé sulfonaté du colorant Sudan I, un mutagène et carcinogène de catégorie 3.

Au MAD :

15/06/2011

Boubacar Traore - 14/06/2011 - Cinéma le Parc - Liège

liège, le parc

kaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,esch

14/05/2011

Jimi Tenor & Tony Allen - 14/05/2011 - Halle des Foires - Liège

jimi tenor & tony allen,liège,jazzkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,esch

07/01/2011

Keith Dunn Band - 07/01/2011 - Blues Sphere - Liège

keith dunn.jpg

Blues' heat vs. Cold blue

Excellent concert du Keith Dunn Band dans l'ambiance glacée et guindée de l'espace Georges Truffaut. La prestation intense et chaleureuse ne décala pas d'un iota les chaises des deux premiers rangs.

A voir dans une salle plus petite au sein d'un public intéressé par le Blues (au minimum par la musique) et pas "invité" (trié sur un des volets de la place Vendôme?) à s'y rendre.

keith dunn,liège,blues spherekeith dunn,liège,blues spherekeith dunn,liège,blues spherekeith dunn,liège,blues spherekeith dunn,liège,blues sphere  

Extrait du concert :


L'événement : http://www.blues-sphere.com/WordPress/2010/10/keith-dunn-band/

Le site de Keith : http://www.keithdunn.com/

Droits image : Muziekodroom

Keith Dunn Band 3  

09/12/2010

Matt Elliott - 09/12/2010 - Sauvenière - Liège

matt_elliott2.jpg

Vaisseau fantôme



Le bateau ivre de Matt Elliott s´est échoué à la Sauvenière. Enlisés sous mille lieues nous parviennent les échos démultipliés de sa voix caverneuse. Il livre un voyage terrifiant aux confins d´abysses où s’enfoncent les coulées magmatiques émanant du rack d´effets à ses pieds.  

Elégant et puissant, le set présenté en solo par Matt Elliott fut d´une belle intensité. Frisant parfois l´écœurement, il sut néanmoins tempérer ses ardeurs en alternant les influences. Il est dommage que l´irrespect de certains groupes du public n´ait entaché les moments épurés de sa prestation.

Nul d´entre nous ne repartit en cale sèche et au pire il reste ses «Drinking songs» pour nous remettre à flot.

matt elliott,sauvenière,liège,critiquematt elliott,sauvenière,liège,critiquematt elliott,sauvenière,liège,critiquematt elliott,sauvenière,liège,critiquematt elliott,sauvenière,liège,critique

 


Photos du concert: http://mmarsup.blogspot.com/2010/12/matt-elliott-brasseri...

Goodie: 


Droits photo : Vincent Arbelet

Dec 09, 2010 by cricorev 4

05/12/2010

Harry Bird & The Rubber Wellies - 05/12/2010 - L'An Vert - Liège

harry-bird.jpg

Chaleur Humaine.


La salle intimiste de  l’An Vert fut le cadre idéal d’un concert où Harry Bird & the Rubber Wellies purent trouver à nicher le temps d’un soir. Ces oiseaux migrateurs (Bilbao–Dublin–Amsterdam) convergèrent à Liège pour délivrer une prestation emplie de charme et de sincérité. La chaleur dégagée contamina rapidement le public qui s’impliqua lors de chansons, telle «ban the bomb» (one-two-three, weeeee, clang!).

Le trio guitare/chant, percussion et violon improvisant la setlist du soir, offrit un voyage entraînant dans un univers folk irish trad baigné d’invitations à d’autres transhumances. Leur album «Long way to be free» a été enregistré dans 5 pays et cela se ressent à l’écoute.


N’étant heureusement pas bagués, il vous sera possible de les suivre une fois encore en Belgique ce mercredi 8 décembre avant qu’ils ne prennent leurs envols vers d’autres cieux.


Ikus arte !

harry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concerts  


Le très Kings of Convenience (24-25) "Aint got far to go": 

Droits photos : mutantspace

Harry Bird The Rubber Wellies 3.5  

01/12/2010

Kingfisherg - 01/12/2010 - Chiroux - Liège

kingfisherg2.jpg

Exercice imposé

Tel fut le supplice de Sisyphe infligé à Kingfisherg, à jamais condamné à remonter la pente de fractures picturales. Le but des soirées « Ping-Pong » se déroulant aux Chiroux est de provoquer un chassé-croisé entre musique et projections. En l’occurrence, lors de cette seconde hybridation, ce fut au tour de la maison d’édition Yellow Now de fournir l’univers visuel adéquat. Or la musique électronique envoutante proposée fut pour la plus grande partie du set en complète opposition vis-à-vis des photographies présentées en un long et finalement lancinant diaporama.

La dynamique répétitive de la musique se heurta au contraste de l’inamovibilité des illustrations projetées. A se demander si un travail en commun des artistes sur l’élaboration de ce projet eut lieu au préalable. A l’inverse et donc dans un esprit symbiotique entre musique et VJ, on trouve le projet de Pfadfinderei & Modeselektor. Démonstration que le mélange des médias peut déboucher sur un concept qui les fusionne (voir aussi Jonsi).

Le voyage musical fut quant à lui à la hauteur des espérances: le bras bandé d’un «Boards of Canada» put s’injecter sa bonne dose d’«Autechre». Il conviendra de dilacérer cette soirée siamoise et d’en retenir le meilleur des deux parties, bien séparées.


Extrait du concert :



Bio de Kingfisherg : http://www.cartepostalerecords.be/blog/?p=21

 

Droit image : Kingfisherg

25/11/2010

Yussuf Jerusalem - 25/11/2010 - Tipi - Liège

yussuf2.jpg

Kings of Reverb

Dans le très frais Tipi, Yussuf Jerusalem a su insuffler un esprit garage pur et dur. Mais il y eut plus. En effet, le son réverbéré qui emplit la salle ne servit pas de prétexte à couvrir des compositions monotones.

De la pop sale de "We ain't coming back" qui fit apparaître le fantôme de Ian Curtis à la lente cavalcade de "The end of tomorrow" dans laquelle les Shadows se retrouvent aux côtés du 13th Floor Elevator, le voyage réserva quelques surprises appréciables. Tel le "Greetings from novisad", invitation à exhumer une veille cassette de Murmur, ou encore "Gilles de rais" qui ponctua le concert d’une belle pointe de hargne rageuse.

En bémol, la présence scénique qui ne fut pas grandement aidée par le flot de lumière baignant le Tipi. Quand on fait du garage, une ampoule suffit.

Après ce concert intéressant, on attend la suite de leur parcours qui, je l’espère, devrait accoucher d’un prochain album mieux produit (paradoxal, je sais) si Born Bad leur en donne les moyens.

A découvrir dans un wigwam près de chez vous.

harry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concerts


En interview pour Scion A/V :


Interview : http://gonzai.com/yussuf-jerusalem-a-heart-full-of-sorrow

Interview : http://www.brain-magazine.com/index.php?option=com_conten...

Critique de l'album : http://lebaldesvauriens.over-blog.com/article-yussuf-jerusalem---a-heart-full-of-sorrow-55557761.html

 

Droits photo : Bekah Cope

Yussuf Jerusalem 3.5  

23/11/2010

The Tellers - 23/11/2010 - Sauvenière - Liège

Sans titre.jpg

Libertins à l’aspartame.

Dans le brouhaha de la brasserie du cinéma Sauvenière, les Tellers nouvelle mouture n’ont pas prouvé grand’chose. Fraîchement revenus d’un épisode new-yorkais, ils ont livré une prestation très pro mais qui musicalement n’a su que très rarement causer la surprise voire l’intérêt. Si «Second category» et «Hugo» nous rappelaient au bon souvenir du «Hand full of sink » libertin, le reste issu de «Close The Evil Eye» fut bien trop lisse et propret.

Si les Libertines rayonnaient c’est aussi grâce à la tension amour/haine quasi permanente qui régnait au sein du binôme Barat/Doherty. Peut-être cela fut-il aussi le cas pour les Tellers du premier lineup.

 

En espérant un prochain  album plus risqué (lorgner sur Jamie T?) qui saura décontenancer son public déjà acquis (beaucoup d’yeux brillants aux premiers rangs), on ne se fait pas de souci pour ce groupe très belge [ostende-bousval-namur] qui sera sold-out à l'AB Club ce dimanche 28 novembre.

 

harry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concerts

 

Un interview : http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=8776...

 

Droit photo : Kmeron

The Tellers 2.5