Critiques de Concerts

09/03/2012

Lambchop - 09/03/2012 - Botanique - Bruxelles

botanique, lambchop, bruxelles, folk, usa, orangerie

kaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschbruxelles,botanique,lambchop

Felt as long as Der Ring des Nibelungen...

The real fast chops were at the Phenix. Buzzy PA speakers and no seat to cross my legs on. Cigar anyone?

La velvet critique c'est ici par contre : http://blog.lesoir.be/frontstage/2012/03/10/lambchop-sur-.../

Mar 09, 2012 by cricorev 3

09/03/2011

Amos Lee - 09/03/2011 - Paradiso - Amsterdam

amos lee,amsterdam,paradiso

Soul Prophet

Eglise désacralisée en 1965, l’abside du Paradiso accueillait le talentueux Amos Lee. Inconnu sur le vieux continent, il a atteint aux States la première place du Billboard avec son dernier album, Mission Bell, signé chez Blue Note. C’est donc lors d’un minitour de 5 dates en Europe qu’il vient nous prêcher sa bonne parole à Amsterdam avant de repartir vers le nouveau monde.

Seul sur scène, il entame son set avec "Keep It Loose, Keep It Tight" et le public cosmopolite d’électriser les lieux en réponse à ses premiers accords. Il alternera ensuite ce qui constitue déjà des classiques de son répertoire, dont une très belle version épurée de «Flower» avec l’aide en backing vocals de Mutlu (son support act). Des versions acoustiques qui extraient la quintessence de son écriture et laisse à sa voix autant d’espace pour emplir la nef.

Mutlu viendra encore épauler Amos lors d'un extended de «Won’t let me go» sur laquelle un falsetto massif des spectatrices (comblées) vint enrichir le chœur. Difficile de se défaire d’un sourire contagieux lors de ces échanges avec le public sur des paroles de sexy soul au second degré.

La fin de set confluera sur «Black River» qui nous absolvait de tous nos tourments avant de retrouver au bout des trois actes du rappel «Caramel», sucrerie issue de la discographie de Mutlu. Apothéose dans la bonne humeur pour un concert plein. Plein d’influences et de saveurs qui vous poursuivront.


Allez les voir et faites des bébés (après).

3 étoilesray lamontagne,antwerpen,anvers,koningin elisabethzaalray lamontagne,antwerpen,anvers,koningin elisabethzaalray lamontagne,antwerpen,anvers,koningin elisabethzaalray lamontagne,antwerpen,anvers,koningin elisabethzaal

 

PS: Amos Lee reviendra en septembre en Angleterre en support act d'Adele.

Extraits videos du concert  :


 

 

L'événement : http://www.paradiso.nl/web/Agenda-Item/Amos-Lee-solo.htm

Sur l'industrie musicale : http://www.rollingstone.com/music/news/amos-lee-breaks-record-for-lowest-selling-number-one-album-20110202

 

Crédits photo : Pop!Tech

Mar 09, 2011 by cricorev 4

18/02/2011

Ray LaMontagne - 18/02/2011 - Koningin Elisabethzaal - Antwerpen

ray lamontagne, antwerpen, anvers, Koningin Elisabethzaal

Pedal steel jacket

 Il aura fallu trois chansons et survivre aux Secret Sisters (en première partie) pour qu’enfin le concert de Ray LaMontagne ne débute vraiment sur "Let it be me". L’entrée en matière suintante de country fut noyée sous la pedal steel et celle-ci se montrait déjà envahissante alors que la route était encore longue. Le flop venait de s’abattre et les cartes dépareillées sur le tapis n’auguraient rien de bon.

S’ensuivit une nouvelle chute libre avec deux morceaux passables, dont le très moyen "You can bring me flowers" issu de "Till the sun turns black". Peut-être la réalisation la plus faiblarde et country de l’album (seulement égalée en médiocrité par la plage finale) alors que l’album recèle de pépites folk. Peu de spéculation, tout le monde check en attendant mieux.

Eclair d’un tournant groovy, "Repo man" lance enfin les hostilités et un backraise inattendu relancera la mise d’un "Henry nearly killed me". Bref lampée de lave qui mit de côté la pedal steel (dommage qu’elle n’ait pas fondu). Répit de courte durée mais salvateur, alors que l’enchaînement débouchait sur la plage éponyme du dernier opus : "God Willin' and the Creek Don't Rise"

Aérant le set et offrant un des plus beaux moments du concert, "Like rock and roll & radio" s’élançait de la scène où seul Ray subsistait. Une belle rivière dans laquelle tout le monde aurait dû jeter ses cartes devant la pureté de sa majestueuse voix. Malheureusement, par après, deux reprises des plus ennuyeuses venaient encore alourdir l’expérience.


C’est finalement sur les dernières notes de "Trouble" que le public en standing ovation remercia Ray et ses acolytes. Et de me demander, une scie en place de la pedal steel : l’instrument ou l’outil? A revoir avec un autre lineup.

3 étoilesray lamontagne,antwerpen,anvers,koningin elisabethzaalray lamontagne,antwerpen,anvers,koningin elisabethzaalray lamontagne,antwerpen,anvers,koningin elisabethzaalray lamontagne,antwerpen,anvers,koningin elisabethzaal

 

Extrait du concert :

 

PS: exemple d'adaptation d’un morceau

Cordes:  http://www.youtube.com/watch?v=Yhrm07K98dI

Steel: http://www.youtube.com/watch?v=nJdimXyIslI


Liens :

La setlist du soir : http://www.setlist.fm/setlist/ray-lamontagne/2011/koningi...

Photos du concert :

http://www.flickr.com/photos/21975184@N06/sets/7215762596...

http://www.flickr.com/photos/robindua/sets/72157626085997...

Critiques RTBF : http://www.rtbf.be/culture/musique/a-anvers-ray-lamontagn...

 

Article des Inrocks: http://www.lesinrocks.com/musique/musique-article/t/49820...

En interview vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=xj1IQZfznsQ

"I still care for you" issu de "Gossip in the grain" (2008) : http://www.youtube.com/watch?v=JODKEqp4nYI


L'événement : http://zalenvandezoo.be/?page=events&y=2011&m=2&a...

 

Droits photo : Guus Krol

Feb 18, 2011 by cricorev 3

09/10/2010

Grant Lee Phillips - 09/10/2010 - Ancienne Belgique - Bruxelles

grantlee.jpg

Grant lee est monté sur scène avec un grand sourire.

3.7 secondes plus tard son médiator faisait trembler les cordes de sa guitare alors que dans un même élan il commençait à chanter. Sans l'ombre d'un doute, il a de la bouteille. Seul sur scène dans l'ambiance feutrée du Club de l'AB, il entonne le très donovanesque «Good morning happiness» sorti de son dernier album «Little moon». 

N’ayant visiblement peur de rien et étayé par un organe vocal sans faille, il égrène majoritairement les morceaux issus de son dernier opus parsemant son set de singles provenant de ses précédentes réalisations. Malgré la qualité et parfois l’intensité, après l’heure, on commence à s’ennuyer. L’étendue du répertoire ne voyageant pas beaucoup, on se lasse de ballades qui finalement ont le même relent. Seule « Fuzzy » en final réveillera et nous rappellera les bons souvenirs du Buffalo.

 

Bon concert, sans plus.

harry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concerts


Extrait du concert:


La setlist (quasi identique) ; http://www.setlist.fm/setlist/grant-lee-phillips/2010/cac...

 

Droits photo : Matt Peck

Grant Lee Phillips 3