Critiques de Concerts

24/03/2011

Kaizers Orchestra - 24/03/2011 - Rockhal - Esch/Alzette

kaizers orchestra, luxembourg, rockhal

Bryne Bunker

Bétonnés dans la Rockhal en face des hauts fourneaux à jamais aphones, les Kaizers martèlent des fûts noirs comme le coke. Transformant les percussions en états seconds, ils se couchent puis se cambrent convulsivement à chaque impact, libérant du métal des cascades de vibrations syncopées.

Ainsi s’achève un concert où ils auront défendu 10 ans de carrière à braver Shaekspeare pour instaurer le norvégien comme langue à foutre le boxon. Rockabilly  « Delikatessen » , baroque « Veteran’s Klage », Balkan brass « Sigøynerblod », cirque lennonien decadent « Femtakt Filosofi », etc.. Autant de barils à éventrer pour laisser couler l’or noir de leur répertoire.

Munissez-vous d’un masque à gaz avant de leur rendre visite.

kaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,eschkaizers orchestra,rockhal,esch

Extrait du concert :

La setlist du soir : http://www.setlist.fm/setlist/kaizers-orchestra/2011/rock...

L'événement : http://www.rockhal.lu/agenda/rock-pop/show/detail/kaizers...

En interview :

Crédit photo: NRK P3

Mar 24, 2011 by cricorev 3.5

09/03/2011

Amos Lee - 09/03/2011 - Paradiso - Amsterdam

amos lee,amsterdam,paradiso

Soul Prophet

Eglise désacralisée en 1965, l’abside du Paradiso accueillait le talentueux Amos Lee. Inconnu sur le vieux continent, il a atteint aux States la première place du Billboard avec son dernier album, Mission Bell, signé chez Blue Note. C’est donc lors d’un minitour de 5 dates en Europe qu’il vient nous prêcher sa bonne parole à Amsterdam avant de repartir vers le nouveau monde.

Seul sur scène, il entame son set avec "Keep It Loose, Keep It Tight" et le public cosmopolite d’électriser les lieux en réponse à ses premiers accords. Il alternera ensuite ce qui constitue déjà des classiques de son répertoire, dont une très belle version épurée de «Flower» avec l’aide en backing vocals de Mutlu (son support act). Des versions acoustiques qui extraient la quintessence de son écriture et laisse à sa voix autant d’espace pour emplir la nef.

Mutlu viendra encore épauler Amos lors d'un extended de «Won’t let me go» sur laquelle un falsetto massif des spectatrices (comblées) vint enrichir le chœur. Difficile de se défaire d’un sourire contagieux lors de ces échanges avec le public sur des paroles de sexy soul au second degré.

La fin de set confluera sur «Black River» qui nous absolvait de tous nos tourments avant de retrouver au bout des trois actes du rappel «Caramel», sucrerie issue de la discographie de Mutlu. Apothéose dans la bonne humeur pour un concert plein. Plein d’influences et de saveurs qui vous poursuivront.


Allez les voir et faites des bébés (après).

3 étoilesray lamontagne,antwerpen,anvers,koningin elisabethzaalray lamontagne,antwerpen,anvers,koningin elisabethzaalray lamontagne,antwerpen,anvers,koningin elisabethzaalray lamontagne,antwerpen,anvers,koningin elisabethzaal

 

PS: Amos Lee reviendra en septembre en Angleterre en support act d'Adele.

Extraits videos du concert  :


 

 

L'événement : http://www.paradiso.nl/web/Agenda-Item/Amos-Lee-solo.htm

Sur l'industrie musicale : http://www.rollingstone.com/music/news/amos-lee-breaks-record-for-lowest-selling-number-one-album-20110202

 

Crédits photo : Pop!Tech

Mar 09, 2011 by cricorev 4