Critiques de Concerts

16/12/2010

The Drums - 16/12/2010 - Ancienne Belgique - Bruxelles

the-drums.jpg

Dandy indie Hype



Alors que des conditions climatiques détestables s’abattaient sur le pays, une île de sable fin luxuriante de palmiers émergeait à L’AB. Le combo de Brooklyn, riche de l’encensement de la presse britannique et US, lui vaut d’être reconnu comme détenteur officiel toutes catégories/tous poids du titre de «Meilleur espoir 2010». 

Après un concert de 57 minutes expédié comme l’on va faire ses courses un jeudi soir, on se demande d’où ils ont pu tirer telle gloire. L’évidence pop des morceaux catchy (Best friends – Let’s go surfing) ne suffit pas à remplir un set invoquant les dandinements plus que l’intérêt. Si la presse fut sur le papier dithyrambique, la prestation scénique limitée techniquement, s’est mordu rapidement la queue. C’est finalement sur ce constat que l’on se réjouit que le tout fut emballé sous l’heure prêt à être envoyé sur d’autres atolls.  

On s’amusa néanmoins des chorégraphies dégingandées et des poses de Jonathan Pierce qui parfois nous fit passer de bons moments grâce à la simplicité et la légèreté des compostions proposées.


Peut-être est-ce là l’essence pure de la pop, consommée et digérée directement, laissant notre appétit de consommateur intact. La résultante se résumant à la vacuité.

the drums,ancienne belgique,bruxellesthe drums,ancienne belgique,bruxellesthe drums,ancienne belgique,bruxellesthe drums,ancienne belgique,bruxellesthe drums,ancienne belgique,bruxelles 


Extrait du concert :


Liens :

La setlist du soir: http://www.setlist.fm/setlist/the-drums/2010/ancienne-bel...

Photos du concert: http://www.flickr.com/photos/janvandenbulck/

En itw dans le cadre du Montreux Jazz Festival 2010: http://www.lordsofrock.net/The-Drums-interview-010


Droits photo : Nicole Kibert

Dec 16, 2010 by cricorev 1.5

09/12/2010

Matt Elliott - 09/12/2010 - Sauvenière - Liège

matt_elliott2.jpg

Vaisseau fantôme



Le bateau ivre de Matt Elliott s´est échoué à la Sauvenière. Enlisés sous mille lieues nous parviennent les échos démultipliés de sa voix caverneuse. Il livre un voyage terrifiant aux confins d´abysses où s’enfoncent les coulées magmatiques émanant du rack d´effets à ses pieds.  

Elégant et puissant, le set présenté en solo par Matt Elliott fut d´une belle intensité. Frisant parfois l´écœurement, il sut néanmoins tempérer ses ardeurs en alternant les influences. Il est dommage que l´irrespect de certains groupes du public n´ait entaché les moments épurés de sa prestation.

Nul d´entre nous ne repartit en cale sèche et au pire il reste ses «Drinking songs» pour nous remettre à flot.

matt elliott,sauvenière,liège,critiquematt elliott,sauvenière,liège,critiquematt elliott,sauvenière,liège,critiquematt elliott,sauvenière,liège,critiquematt elliott,sauvenière,liège,critique

 


Photos du concert: http://mmarsup.blogspot.com/2010/12/matt-elliott-brasseri...

Goodie: 


Droits photo : Vincent Arbelet

Dec 09, 2010 by cricorev 4

05/12/2010

Harry Bird & The Rubber Wellies - 05/12/2010 - L'An Vert - Liège

harry-bird.jpg

Chaleur Humaine.


La salle intimiste de  l’An Vert fut le cadre idéal d’un concert où Harry Bird & the Rubber Wellies purent trouver à nicher le temps d’un soir. Ces oiseaux migrateurs (Bilbao–Dublin–Amsterdam) convergèrent à Liège pour délivrer une prestation emplie de charme et de sincérité. La chaleur dégagée contamina rapidement le public qui s’impliqua lors de chansons, telle «ban the bomb» (one-two-three, weeeee, clang!).

Le trio guitare/chant, percussion et violon improvisant la setlist du soir, offrit un voyage entraînant dans un univers folk irish trad baigné d’invitations à d’autres transhumances. Leur album «Long way to be free» a été enregistré dans 5 pays et cela se ressent à l’écoute.


N’étant heureusement pas bagués, il vous sera possible de les suivre une fois encore en Belgique ce mercredi 8 décembre avant qu’ils ne prennent leurs envols vers d’autres cieux.


Ikus arte !

harry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concertsharry bird,an vert,liège,concerts  


Le très Kings of Convenience (24-25) "Aint got far to go": 

Droits photos : mutantspace

Harry Bird The Rubber Wellies 3.5  

01/12/2010

Kingfisherg - 01/12/2010 - Chiroux - Liège

kingfisherg2.jpg

Exercice imposé

Tel fut le supplice de Sisyphe infligé à Kingfisherg, à jamais condamné à remonter la pente de fractures picturales. Le but des soirées « Ping-Pong » se déroulant aux Chiroux est de provoquer un chassé-croisé entre musique et projections. En l’occurrence, lors de cette seconde hybridation, ce fut au tour de la maison d’édition Yellow Now de fournir l’univers visuel adéquat. Or la musique électronique envoutante proposée fut pour la plus grande partie du set en complète opposition vis-à-vis des photographies présentées en un long et finalement lancinant diaporama.

La dynamique répétitive de la musique se heurta au contraste de l’inamovibilité des illustrations projetées. A se demander si un travail en commun des artistes sur l’élaboration de ce projet eut lieu au préalable. A l’inverse et donc dans un esprit symbiotique entre musique et VJ, on trouve le projet de Pfadfinderei & Modeselektor. Démonstration que le mélange des médias peut déboucher sur un concept qui les fusionne (voir aussi Jonsi).

Le voyage musical fut quant à lui à la hauteur des espérances: le bras bandé d’un «Boards of Canada» put s’injecter sa bonne dose d’«Autechre». Il conviendra de dilacérer cette soirée siamoise et d’en retenir le meilleur des deux parties, bien séparées.


Extrait du concert :



Bio de Kingfisherg : http://www.cartepostalerecords.be/blog/?p=21

 

Droit image : Kingfisherg